MON ALT

Motiver ses collaborateurs pour qu’ils atteignent leurs objectifs n’est pas si simple. Si vous souhaitez obtenir des résultats concrets voici 5 conseils pour y parvenir. 

En 2018 il serait temps de trouver davantage d’entreprises au management plus humaniste.Managers s’il vous plait apprenez votre métier !

1. Fixer des objectifs clairs et réalistes

Tout manager doit proposer un objectif SMART à son collaborateur (la base) :

  • S comme spécifique : un objectif précis comme augmenter les ventes de x%, doubler les le nombre de ses followers sur les réseaux sociaux, souscrire 1.5 fois plus de contrats que l’année dernière etc.
  • M comme mesurable : un objectif doit être mesuré et quantifié via un dashboard ou d’autres outils d’analyses.
  • A comme atteignable : donnez des moyens à votre collaborateur pour que l’objectif soit atteint, sinon c’est peine perdue. Il m’est déjà arrivée de tomber sur une boîte qui ne me mettait pas à disposition un ordinateur (alors que je devais travailler en interne sur leur site internet).
  • R comme réalisable : un objectif simple et réaliste quoi ! Dans le cas contraire, un objectif trop important sera démotivant pour votre collaborateur.
  • T comme temporel : et oui la notion du temps est incontournable pour mener à bien un projet ou atteindre un objectif. Encore une fois, ce délai doit être raisonnable.

2. Stimuler par l’argent pour motiver ses collaborateurs

Entre nous, c’est un des seuls moyens pour motiver davantage votre équipe commerciale. Business is business ! Distribuez des primes ou un salaire stimulant avec une partie fixe et variable. Cette récompense financière doit être la hauteur de l’objectif à atteindre. Pour les autres collaborateurs qui n’ont pas d’objectifs purement commerciaux, ils peuvent être récompensés par un cadeau, un séjour thématique ou un repas dans un restaurant étoilé.

management motiver ses collaborateurs

3. Considérez vos collaborateurs comme des partenaires

Cela commence par informer vos collaborateurs d’un changement de stratégie ou d’un prochain recrutement. C’est bête comme chou, mais combien de fois j’ai entendu des collègues protester après un manque d’information de la part de leur n+1 ou de leur supérieur hiérarchique. La communication interne est la base d’un bon management. Pour se faire, plusieurs moyens sont mis à disposition : réunions, entretiens ou mail groupé.

4. Montrez-vous disponible

Le pire pour les employés c’est d’avoir un manager ou un chef de service non accessible soit par le manque du temps soit par son caractère exécrable (pourquoi faire ce métier quand on n’aime pas les gens me direz-vous).  Bref, un bon manager doit se montrer disponible et à l’écoute de ses subordonnés. Le niveau au-dessus c’est de faire preuve d’empathie tout en restant charismatique. Bon on ne va pas trop vous en demander hein ?!

5. Rendez le salarié heureux

Selon une étude américaine, un salarié heureux augmenterait de 31% sa productivité. Les entreprises les plus performantes sont celles qui privilégient l’écoute et le lien, qui encouragent l’autonomie et la créativité, qui reconnaissent la compétence de leurs équipes et qui savent valoriser leur travail. Exit les managements autoritaires par la menace et la punition. Une idée reçue depuis des siècles consiste à croire que l’on ne peut influencer autrui qu’en le dominant. Le burn out, les arrêts de travail à répétition (+7,5% en 2017 en France) sont souvent la conséquence.

comment motiver ses collaborateur

De grandes entreprises françaises commencent à comprendre qu’un salarié qui se sent bien au travail sera plus productif. Elles n’hésitent pas à prendre leurs dispositions : babyfoots Bonzini pour Allianz et Orange, des tables de ping-pong, une salle pour faire la sieste ou encore Blablacar et sa cafétéria avec des fruits frais et bio. Certaines d’entre elles vont jusqu’à recruter des Chief of Happiness, un bel avenir pour ces futures Responsables du bonheur.

 Sinon un simple « good job ! » prononcé par son n+1 suffirait à motiver ses collaborateurs ! C’est la différence entre un manager qui se contente de « gérer » son personnel, et un leader qui lui « mène » ses hommes vers la réussite. Vous savez ce qu’il vous reste à faire. So Pulse ! 
D’autres idées pour motiver vos troupes ?

Références

  • STEF. Comment motiver. La Vigne n°222, juillet-août 2010.
  • CAPITAL. Salariés êtes-vous bien traités ? M6, décembre 2017.

Share: